vendredi 9 décembre 2011

Les Présupposés de la PNL

Les présupposés de la PNL sont un ensemble de croyances que John Grinder et Richard Bandler recommandent d'adopter dans toute approche relationnelle. Comme toutes les croyances, elles ne peuvent être prouvées ou démontrées. On peut seulement remarquer qu'adopter ces croyances de départ permet de faire "fonctionner" toute la PNL.


Présupposés de la PNL :

  • La Carte n’est pas le territoire
    • Notre perception est subjective, elle est une représentation (carte ou modèle) de la réalité et non la réalité elle-même. Il existe (peut-être) une réalité. Il existe autant de représentations de cette réalité qu'il existe d'êtres humains.
  • Tout comportement est généré par une intention positive.
    • Cette présupposition est fondée sur une distinction entre un comportement et sa fonction/intention.
  • Il n’est pas possible de ne pas communiquer.
    • Refuser de communiquer avec quelqu'un est une communication. Celle-cipeut être verbale ou non verbale.
  • Le corps et le mental sont des aspects du même système cybernétique.
    • Ils s'influencent mutuellement.
  • Il n’y a pas d’échec, seulement du feedback.
    • Lorsque nous n'obtenons pas le résultat espéré, nous obtenons un feedbackqui nous informe de faire différemment au prochain essai.
  • Si ce que vous faites ne marche pas, essayez quelque chose d'autre.
    • Ne faites pas "Plus de la même chose".
  • Chacun possède toutes les ressources nécessaires à son développement.
    • Il peut toutefois être nécessaire d'organiser ces ressources potentielles pour qu'elles deviennent opérationnelles.
  • S’il est possible pour une personne d'acquérir une capacité comportementale ou « expérientielle », d'autres personnes ont la possibilité de l'acquérir.
    • Cet objectif s'atteint en découpant la compétence/capacité choisie en sous-composantes dont la taille et le nombre permettent l'apprentissage.

Aucun commentaire: